Page d'accueil
Les Îles-de-la-Madeleine

Écotourisme

1. Îles-de-la-Madeleine
2. Gaspésie
3. Bas Saint-Laurent
4. Québec
5. Charlevoix
6. Chaudière-Appalaches
7. Mauricie
8. Cantons-de-l'Est
9. Montérégie
10. Lanaudière
11. Laurentides
12. Montréal
13. Outaouais
14. Abitibi-Témiscamingue
15. Saguenay
. . . Lac Saint-Jean
16. Côte-Nord
17. Basse Côte-Nord
18. Baie-James
. . . Nouveau-Québec

19. Laval
20. Centre du Québec

Tarifs publicitaires

Les Iles-de-la-Madeleine

L'écotourisme

L'archipel comprend une douzaine d'îles, dont 6 sont reliées entre elles par des dunes de sable.

- Les dunes de sable, les lagunes et les marécages sont les écosystèmes principaux.
- Chaque île est une masse rocheuse d'allure montagneuse aux formes arrondies.
- Le sable blond des longues plages baigne le pied des falaises rouges.
- Il y a 300 km de très belles plages de sable.

Liens utiles

Site touristique des Îles-de-la-Madeleine
Club Vacances "Les Îles"
Centre nautique de l'Istorlet
Le traversier "Madeleine"
airNova
Hébergement

Agrotourisme - Écotourisme - Plein Air - Golf - Parcs

Détaillants en horticulture ou agriculture

Sites écologiques particuliers

Les lagunes
Ce sont des plans d'eau salée, isolés de la mer par les dunes de sable. Ce sont des habitats prévilégiés pour la reproduction du homard, du hareng et de l'éperlan. Le littoral des lagunes accueille d'importantes populations d'oiseaux marins, de rivages et aquatiques.

La tourbière à sphaigne
La dune du sud (Havre-aux-Maisons) a ses tourbières à sphaigne, dans les Sillons et la longue dune jusqu'à Grande-Entrée.

Les prés et marais salés
Dans la Baie du Havre-aux-Basques (Île du Havre Aubert)

Centres d'interprétation de la nature

Aquarium des Îles
L'aquarium propose une impressionante variété de poissons, de crustacés et de mollusques qu'on retrouve autour des îles, incluant les phoques du Groënland
tous les jours de 10 h à 18 h de juin à septembre.
982, route 199, La Grave
C.P. 146, Havre Aubert, G0B 1J0
Tel: (418) 937-2277

Musée de la mer
L'évolution de la pêche, du transport et de la navigation dans le golfe.
1023, route 199, Pointe Shea
C.P. 69, Havre-Aubert, G0B 1J0
Tel: (418) 937-5711

Les parcs et sites de conservation
Réserve écologique de l'Île-Brion

Située à 16 km au nord de Grosse-Ile, elle est difficile d'accès, particulièrement les jours venteux. On y retrouve une forê de conifères rabougris, 140 espèces d'oiseaux et une grande diversité écologique, témoignage de l'état primitif des Iles-de-la-Madeleine.


Un nombre restreint de visiteurs peut y séjourner en même temps pour y faire du camping sauvage contrôlé.
Explorivage
Tel: (418) 969-4564
départ du quai de la Pointe, Havre-aux-maisons
Refuge du Rocher-aux-Oiseaux

Ce rocher a été déclaré sanctuaire d'oiseaux en 1919. Il est à 32 km au nord-est de Grosse-Île sur la route des navires qui entrent dans le Saint-Laurent. C'est un des hauts lieux de l'ornithologie du golfe.

Renseignements
Bureau des renseignements touristiques de Cap-aux-Meules: tel (418) 986-2245
Réserve nationale de la faune de la Pointe-de-l'Est

Cette réserve constitue un vestige d'un écosystème unique au Québec. Ses 684 hectares regroupe les éléments typiques du paysage de l'archipel des Iles-de-la-Madeleine. C'est une halte migratiore importante et l'aire de nidification du Pluvier siffleur et du Grèbe cornu, qui font partie de la liste des oiseaux menacés.


Interprétation, pique-nique, randonnée pédestre, 2 sentiers d'interprétation Les Marais Salés et L'échouerie
Club Vavances "les Îles": tel (418) 985-2833
Accès: à partir de la route 199 entre Grosse-Île et Grande-Entrée

Sites d'observation des oiseaux
200 espèces d'oiseaux fréquentent l'archipel

Les oiseaux nicheurs sont pour la plupart des oiseaux vivant en colonies: fous de Bassan, mouttes tridactyle, les grands hérons, les cormorans à aigrettes, les marmettes de Brunnich, les macareux moines, les petits pingouins, le pluvier siffleur et le Grèbe cornu.

Les migrateurs sont surtout des oiseaux de rivages: les bécasseaux, les sanderlings, les pluviers dorés, les courlis corlieux, les barges hudsoniennes et les grands chevaliers.

Les résidents sont peu nombreux soit 25 espèces: le grand corbeaux et le harfang des neiges


Les meilleurs sites d'observation se situent aux abords des marais et des étangs, dans les zones d'oscillation des marées et dans les dunes
La Martinique
La réserve nationale de la Pointe-de-l'Est
L'île aux Goélands
L'île aux Cochons
La Cormorandière
L'île aux Loups Marins
Le rocher aux Oiseaux
L'île Brion
l'île d'Entrée

pour des forfaits ornithologiques contacter le Centre nautique de l'Istorlet
tel: (418) 937-5266

rjean.genest@sympatico.ca
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins
page 181 -- Révisé -- 6 mars 2001