Le bois au jardin
Accueil Clôtures Bordures Dalles Murets Decks Marches Ameublement Constructions
Les anciennes traverses de chemin de fer

Les vieilles traverses de chemin de fer sont très prisées par les amateurs de jardinage, qui les utilisent pour border leurs plates-bandes ou comme matériel de construction. Mais ces traverses ne sont pas inoffensives : elles sont imprégnées d'huile de goudron, qui contient des substances cancérigènes.

De nouvelles analyses montrent que l'huile de goudron subsiste même après des années, et les substances à risques avec elle. Mise en contact avec la peau, cette huile peut provoquer un cancer. Il est donc dangereux d'utiliser d'anciennes traverses pour des bancs et des tables, où un contact direct avec le matériel ne peut être évité.

L'huile de goudron tirée du charbon qui sert à imprégner les traverses de chemin de fer contient des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Mises en contact régulier avec la peau, ces substances peuvent provoquer un cancer. Il faut également éviter de les respirer. Ce sont surtout les personnes qui utilisent ce produit pour la conservation du bois dans leur travail qui sont menacées.

Les vieilles traverses de chemin de fer ne sont pas faites pour être utilisées dans des intérieurs, dans des pavillons, pour des chaises, des bancs ou des tables ou sur des terrains de jeux. Il ne faut pas les scier ni les brûler soi-même. Si vous avez de vieilles traverses dont vous désirez vous débarrasser, renseignez-vous auprès de l'horticulteur qui vous les a livrées ou auprès d'une usine d'incinération d'ordures ménagères.

De plus, il est désormais interdit d’utiliser du bois traité à la créosote:

  • à l’intérieur de bâtiments, quelle que soit leur destination;
  • dans les jouets;
  • sur les terrains de jeu;
  • dans les parcs, jardins ou autres lieux récréatifs publics situés en plein air, en cas de contacts fréquents avec la peau;
  • dans la fabrication de meubles de jardin;
  • pour la confection, l’utilisation et le retraitement de conteneurs destinés à la culture, d’emballages pouvant entrer en contact avec des produits destinés à l’alimentation humaine et/ou animale, ainsi que des autres matériels susceptibles de contaminer ces produits.

Si j’ai des traverses dans mon potager?

Quel que soit l’importance du risque lié à la percolation des résidus dans le sol, le principe de précaution prévaut. Il ne faudrait jamais pratiquer de cultures destinées à l’alimentation des hommes ou des animaux à proximité de vieilles traverses. Débarrassez-vous en et par prudence, faites faire une analyse de votre sol. Si la pollution est avérée, vous pourriez envisager de déplacer votre potager vers une zone saine de votre jardin.


Retour vers le site web: Les beaux Jardins info@lesbeauxjardins.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins
Ver. 2.5 -- Révisé -- 5 avril 2008