B- La tige

La tige est tantôt un axe aérien dressé, tantôt un rhizome souterrain rampant.

Elle présente un bourgeon terminal où s'ébauchent les feuilles. Le noeud est le point d'intersection d'une feuille avec la tige et l'entre-noeud, l'espace entre deux noeuds consécutifs. Contrairement à la racine, la tige croît vers le haut.

La structure de la tige diffère un peu de la racine

L'épiderme, est la couche de cellules extérieures qui protège les tissus internes. Elle est percée de petites ouvertures appelées stomates, permettant à l'air de pénétrer dans l'écorce.

La cuticule constitue un revêtement imperméable qui protège la tige des chocs et du dessèchement

Le parenchyme cortical est formée de plusieurs couches de cellules. Certaines renferment des chloroplastes et d'autres des réserves nutritives tel que de l'eau ou de l'amidon.

Le cylindre central, aussi appelé le stèle ou moelle, est la partie centrale de la tige où se trouvent concentrés les éléments conducteurs, le xylème et le phloème.

Les vaisseaux conducteurs sont groupés et liés de façon à former soit des colonnes parallèles, soit un réseau (treillis), soit des couches de tissus conducteurs. Le système vasculaire s'étend de l'extrémité des racines jusqu'aux feuilles.

Le xylème conduit l'eau et les sels minéraux de la racine vers le reste de la plante.

Le phloème transporte la matière organique fabriquée dans les feuilles vers le reste de la plante.

Le cambium est constitué de cellules capables de se diviser et générer le xylème vers l'intérieur et le phloème vers l'extérieur.

Anatomie des vaisseaux conducteurs

 

1 - Le phelloderme est présent dans les tiges et les racines pour générer de l'écorce ou liège, pas dans les racines au niveau des poils absorbants qui n'ont pas d'écorce.

 

2 - Le cambium plus à l'extérieur, génère du liège vers l'extérieur et des conjonctifs vers l'intérieur.

 

3 - Le cambium plus à l'intérieur, génère du liber vers l'extérieur et du bois vers l'intérieur.

Anatomie des vaisseaux conducteurs

1 - Les cellules de bois les plus jeunes sont vers le centre dans les racines et vers l'extérieur dans les tiges.

Le transport des éléments nutritifs

1 - Les racines obsorbent l'eau et les minéraux du sol.

2 - Les racines absorbent aussi l'oyxgène et rejettent le CO2 dans le sol, permettant ainsi la respiration cellulaire des racines.

3 - L'eau et les minéraux circules dans les vaisseaux du xylème des racines vers la tige et les branches jusqu'aux feuilles.

4- L'évaporation de l'eau par les feuilles a comme conséquence de créer un mouvement ascentant d'aspiration de la sève brute dans le xylème.

5 - Les feuilles aspirent le gaz carbonique de l'air (CO2) dont elles utilisent le carbone et rejettent l'oxygène.

6 - Dans les feuilles, la photosynthèse produit des glucides.

7 - Les glucides sont acheminés par les vaisseaux du phloème vers les racines et toutes les parties de la plante pour la nourrir.

Les tiges souterraines

Les tiges souterraines sont des tiges modifiées qui poussent dans le sol. Les tiges souterraines remplissent deux rôles principaux. : l'accumulation des réserves nutritives et la multiplication végétative de la plante. Les principaux types de tiges souterraines sont les rhizomes, les tubercules et les bulbes.

bulbe
   TABLE DES MATIÈRES